Passeport Formation


Issu de la réforme de la Formation Professionnelle de 2004, il a pour objectif de favoriser la mobilité interne ou externe à l’entreprise. Chaque salarié doit être en mesure d’identifier et de faire certifier ses connaissances, ses compétences et ses aptitudes professionnelles, acquises dans le cadre de la formation initiale ou continue, ou du fait de ses expériences professionnelles. Un modèle est disponible sur le site du FUP (Fonds Unique de Péréquation)…

Il s’agit d’un document personnel contenant des déclarations rédigées par son titulaire. Chaque salarié, à son initiative, établit son passeport formation qui reste sa propriété et dont il garde la responsabilité d’utilisation.
Il recense notamment :

  • les diplômes et les titres obtenus au cours de la formation initiale
  • les expériences professionnelles acquises lors des périodes de stage ou de formation en entreprise
  • les certifications à finalité professionnelle délivrées sous forme de diplôme, de titre ou de certificat de qualification, obtenus dans le cadre de la formation continue ou de la validation des acquis de l’expérience, VAE
  • la nature et la durée des actions de formation suivies au titre de la formation professionnelle, y compris celles suivies en période d’inactivité professionnelle
  • les activités tutorales exercées
  • le ou les emplois tenus dans une même entreprise dans le cadre d’un contrat de travail, et les connaissances, les compétences et aptitudes professionnelles mises en œuvre dans le cadre de ses emplois
  • dans une annexe, les décisions en matière de formation qui ont été prises lors ou à l’issue des entretiens professionnels dont il aurait bénéficié.

Un modèle et sa notice sont disponibles sur le site Internet du FUP